• Band of Brothers

    Episode 1 : Currahee
    Entre 1942 et 1944, les hommes de la Easy Company du 506 de la 101st Airborne Division s'entraînent aux terrains de Toccoa en Géorgie sous les ordres du premier lieutenant Herbert Sobel . L'entraînement fut pour certains soldats plus dur que le combat (on avait fait faire une marche d'environ 192 km entre Toccoa et Atlanta aux soldats de la Easy ) . Durant l'entraînement avec barbelés, les soldats devaient ramper au sol et les mitrailleurs tiraient à balles réelles au-dessus de leur tête, donc ils devaient être très prudents afin d'éviter de se faire tuer. Les chants des soldats de la Easy avaient la même mélodie que dans le film mais pas exactement les mêmes paroles . Sobel avait un esprit pratique extrêmement voué à l'armée et plus précisemment à l'instruction mais n'excellait pas vraiment sur le terrain et ses supérieurs s'en sont rapidemment rendu compte. La compagnie fut envoyée alors en Angleterre, quelque temps avant le débarquement de Normandie, afin de poursuivre en Europe l'entraînement des forces militaires destinées à l'invasion de la future "Opération Overlord". Sobel monta en grade pour devenir capitaine mais juste avant la "grande pirouette" du Jour-J, le mardi 6 juin 1944, sa compagnie lui fut retirée et on l'envoya malgré lui dans un régiment en Angleterre où les médecins, chirurgiens, aumoniers, sapeurs... étaient formés pour renforcer les troupes aéroportées et également pour remplacer les vides qui seraient créés après le choc du D-Day au sein des différentes unités. Les hommes de la Easy Company se trouvèrent tous soulagés de ce départ soudain, non seulement parce que Sobels était très dur avec eux et qu'ils avaient à faire de pénibles entraînements mais aussi parce qu'ils craignaient pour leur vie une fois qu'ils seraient arrivés au combat s'il les commandait. D'ailleurs, les sous-officiers de la Easy ont rédigé en Angleterre un rapport visant à indiquer qu'ils refusent d'obéir aux ordres de Sobel jusqu'à ce qu'ils soient mis sous le commandement de Winters. Ce dernier était en fait informé de cette mutinerie et à tenté en vain de détourner les sous-officiers de prendre cette position. A partir de ce moment là, une personne s'est détachée de la compagnie par son professionalisme : Richard D. Winters, un jeune lieutenant, chef de section . Après le départ de Sobels, Winters deviendra commandant en second de la Easy Compagnie, grâce à sa maitrise dans les situations diverses et également grâce à sa popularité au sein de la compagnie. Le commandement de la Easy reviendra au First Lieutenant Thomas Meehan

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :